Les expositions internationales se distinguent en trois types qui sont les expositions internationales reconnues, les expositions internationales enregistrées et les expositions spécialisées. Elles sont régulées par un organisme appelé Bureau International des Expositions. Il définit les expositions internationales comme des lieux uniques de rencontre où l’éducation passe par l’expérimentation, la coopération par la participation et le développement par l’innovation. Elles expriment un message d’intérêt universel, une expérience éducative et récréative et se présentent comme des laboratoires d’expérimentation montrant l’extraordinaire et le nouveau. Le Bureau international des Expositions a été fondé à partir de la volonté de ses Etats membres de s'engager dans la mission culturelle, économique et politique de ces événements uniques pour leur envergure, leur force d'innovation et leur capacité d'attraction que sont les Expositions Universelles, mais aussi les expositions internationales. Il a été créé en vertu d’une convention signée à Paris le 22 novembre 1928. Son activité règlementaire débute en 1931 et a enregistré depuis, 40 expositions, a attiré 500 millions de visiteurs et compte 140 Etats membres. Son objectif principal est de faire d’une exposition, une manifestation ayant pour but de faire l’inventaire des moyens dont dispose l’homme pour satisfaire les besoins d’une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l’activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d’avenir. Les expositions universelles ont été créées pour présenter les réalisations industrielles des différents pays. Elles reflètent la vitrine technologique et industrielle des participants, témoignant du progrès au cours de la révolution industrielle. La première exposition universelle s'est déroulée à Londres en 1851.À l'origine, chaque pays disposait d'un espace réservé dans un pavillon central. À partir de 1867, des pavillons nationaux firent leur apparition. En principe, ils étaient attribués seulement s'il y avait des choses à présenter que le pavillon central ne pouvait accueillir. Ils ne tardèrent pas à se généraliser, les nations exposantes construisant des pavillons typiques de l'architecture de leurs pays. La compétition était omniprésente dans les expositions universelles, et des concours permettaient aux plus méritants d'obtenir des médailles bénéficiant d'un certain prestige. De nombreuses réalisations architecturales construites à l'occasion d'expositions universelles sont devenues par la suite des symboles des villes qui les ont abritées : la tour Eiffel à Paris, l'Atomium à Bruxelles, le Space Needle à Seattle, la Biosphère à Montréal. Enfin, la tenue des expositions universelles a toujours été l'occasion de mettre en place des projets d'urbanisme: Construction du métro de Paris en 1900 ou celui de Montréal en 1967, extension du métro de Lisbonne en 1998.
Cration site vitrine Ecommerce pas cher

Tags: , ,

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>