A moins de 100 jours avant que l'Exposition universelle n’ouvre ses portes à Shanghai, des armées de travailleurs portant du jaune et casques oranges bourdonnent autour d'un site boueux énorme où les pavillons sont loin d'être terminés. Mais les officiels disent que les préparatifs sont en bonne voie pour le grand événement de six mois, ce qui devrait apporter au moins 70 millions de visiteurs affluant dans la plus grande ville de Chine, à partir du 1er mai. "Nous sommes confiants que nous avons travaillé sur cette question depuis huit ans», a déclaré Xu Bo, commissaire général adjoint de l'Exposition universelle. "Actuellement, 90 pour cent des travaux de gros œuvre sont terminés et nous allons maintenant commencer les travaux intérieurs." Moins de deux ans après  que la Chine ait accueilli avec succès les Jeux olympiques de Beijing, l'Expo 2010 offrira au géant asiatique une nouvelle occasion d'impressionner le monde, et les organisateurs promettent que l'événement sera un record. Le site est le plus grand qu’une Expo a jamais connu et il accueillera un record de 192 pays participants et 50 organisations internationales, ainsi qu’un nombre gigantesque de visiteurs, dont la plupart sont les Chinois. «L'Expo est un signe de puissance, et pour nous c'est un symbole très fort," dit Xu au sujet de la première Expo qui se tiendra dans un pays en développement, financé par un budget de plus de quatre milliards de dollars. La Chine a également alloué  14 milliards de dollars pour les nouvelles routes, les lignes de métro, les réparations des routes et la rénovation de nombreux quartiers de Shanghai - un chiffre qui ne comprend même pas l'extension de l'aéroport de Pudong de la ville. «Shanghai est devenu un chantier permanent", a déclaré Xu. Les autorités ont aussi arrêté  272 usines "très polluantes", un chantier et a déplacé 60.000 habitants pour faire place à l'immense site de l'Expo sur les rives de la rivière Huangpu. Des soudeurs, des maçons, des électriciens et des plombiers intensifient maintenant leurs efforts pour transformer le site encore plein de monticules de terre, de briques et de câbles dans le champ de rêves de l’Expo, rempli de pavillons nationaux ayant des conceptions audacieuses. Le pavillon britannique ressemble à un ballon géant de tiges en acrylique, la construction de la Pologne fait penser à du papier finement coupé et celle de l'Allemagne est construite avec des angles aigus. A l’opposé, le pavillon français se drape d’une résille de béton, tandis que la Suisse va voir ses visiteurs monter sur des télésièges vers le toit de gazon de l'immeuble. Le Japon, quant à lui, a choisi une espèce de tortue pourpre, les Pays-Bas une tulipe jaune vif, la Roumanie, une grosse boule verte et la Finlande un bol blanc énorme. Le plus grand de tous est le pavillon principal national de la Chine - une grande pyramide inversée rouge que l'on voit de loin et qui représente selon Xu «la sagesse, la richesse et l'harmonie. »


Tags : expo 2010


Cration site vitrine Ecommerce pas cher

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>