Les Etats-Unis prendront finalement part à l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010. Les spéculations sur une possible non-participation de la plus grande économie du monde à cause de problèmes de financement ont pris fin vendredi 10 juillet avec la signature de l’accord de participation par Jose Villareal, Commissaire Général Américain à l’Exposition de mai 2010.

« Nous aurons un pavillon construit à temps et avec le budget nécessaire », a déclaré le Commissaire Général Américain à l’Exposition de mai 2010, qui a été reçu la semaine dernière par la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Rodham Clinton. « Je ne pense pas qu’il soit trop tard et je pense que nous construirons rapidement la structure et que nous allons l’ouvrir à temps pour l’inauguration officielle (de l’exposition). »

Le même jour, l’Union Européenne a également signé son accord de participation avec les organisateurs chinois. C’est la Belgique qui prendra la présidence tournante de l’UE durant les 184 jours de l’Exposition. Il est légalement interdit aux Etats-Unis d’utiliser des fonds publics pour les projets d’expositions depuis 1991, et la nation a compté depuis sur les financements et les donations privés pour financer ses activités dans les expositions. Cette interdiction a provoqué une réduction de la présence du pays dans les Salons Mondiaux, à moins que les coûts soient supportés par des organisations privées, comme Toyota, qui a financé le pavillon américain durant l’Exposition Universelle d’Aichi, au Japon, en 2005.

Pour l’Exposition de Shanghai, deux anciens dirigeants de Warner Brothers -- Nick Winslow et Ellen Eliasoph – ont été chargés de lever les 61 millions de dollars nécessaires au financement du pavillon américain, qui sera situé en face du pavillon chinois sur la Promenade Centrale.

M. Villareal a déclaré le jour de la cérémonie de signature que près de la moitié du montant nécessaire a été déjà levé et qu’il était confiant concernant le reste de la somme. En fait, il était sûr que son équipe n’avait pas besoin d’un plan de soutien tant que la collecte des fonds était en cours.

Shanghai, la plus grande ville de Chine et son centre financier, considère la prochaine exposition comme une occasion d’asseoir une image positive, de la même manière que les Jeux Olympiques ont fait pour Pékin. L’évènement a d’ores et déjà garanti la présence d’un nombre record de 240 pays et organisations internationales.

Le thème du pavillon américain sera “Célébration de 2030”. Des guides sino-américains prendront les visiteurs faire un tour dans la ville américaine imaginaire du futur.

Source :  Konaxis


Cration site vitrine Ecommerce pas cher

Tags:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>